cheik

cheik

cheik [ ʃɛk ] n. m. VAR. scheik
• 1631; aussi cheikh 1838; seic 1272; ar. chaikh « vieillard »
Chez les Arabes, Homme respecté pour son âge et ses connaissances. Chef de tribu dans un pays arabe. ⊗ HOM. Chèque.

cheikh ou cheik ou scheik nom masculin (arabe chaykh, vieillard) Chez les musulmans, terme de respect qui s'applique aux savants, aux religieux et à toutes les personnes respectables. Au temps de l'administration coloniale française au Maroc et en Algérie, chef de village, chef de fraction de tribu. Dans les confréries religieuses islamiques (tariqa), guide spirituel. ● cheikh ou cheik ou scheik (difficultés) nom masculin (arabe chaykh, vieillard) Orthographe On écrit habituellement cheik, avec un k, mais la finale en kh, sous l'influence du mot arabe originel, tend à se répandre. Remarque L'extension de cette graphie en kh entraîne celle de la prononciation [ʃɶ&ph108;], avec la consonne finale articulée comme l'initiale du mot espagnol jota. → cheik ● cheikh ou cheik ou scheik (homonymes) nom masculin (arabe chaykh, vieillard) chèque nom masculin

cheik, cheikh, scheikh ou chikh fém. cheikha
n.
rI./r n. m. (Maghreb)
d1./d Titre des chefs de tribu.
Au Maroc, représentant du pouvoir central dans un village ou une tribu.
d2./d Titre honorifique donné à un théologien ou à un chef spirituel musulman.
d3./d MUS Chef d'orchestre également chanteur et musicien.
rII./r n. (Liban) Titre honorifique accordé aux membres des grandes familles féodales de la montagne libanaise, sans connotation religieuse.

⇒CHEIK(H), (CHEIK, CHEIKH)subst. masc.
A.— [Chez les Arabes] Homme respecté en raison de son grand âge ou de ses connaissances scientifiques, religieuses, philosophiques, etc. :
1. ... le gouvernement ottoman envoya l'émir de la caravane de la Mecque, (...) pour dégager Qadmous, après avoir fait prendre par les savants musulmans, par les grands cheikhs, (...) une décision, ...
BARRÈS, Mes cahiers, t. 10, 1913-14, p. 377.
B.— Chef de tribu :
2. Il était le meilleur ami du cheikh arabe Doubaïs, chef d'une des principales tribus bédouines de la Djéziré.
GROUSSET, L'Épopée des croisades, 1939, p. 129.
Prononc. et Orth. :[]. PASSY 1914 admet également []. C'est la prononc. de NOD. 1844, LITTRÉ (qui signale cependant : ,,on l'entend aussi prononcer chèk``) et DG. Alors que LAND. 1834 et FÉL. 1851 donnent la transcr. mod. Homon. chèque. Ac. 1798 : cheik ou cheick. Ac. 1835 et 1932 : cheik. Ac. 1878 : cheik ou scheik; cf. aussi LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG (qui s.v. cheik renvoie à scheik), Pt. Lar. 1906 et ROB. Cheik ou cheikh ds BESCH. 1845 et Lar. 19e. 3 formes comme vedette ds Nouv. Lar. ill. : cheikh, cheik ou scheik et ds Lar. 20e : cheikh, scheik ou scheikh. 4 ds QUILLET 1965 : cheik, cheikh, sheikh ou scheik; ds Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr. on donne scheikh pour le fr. et l'on indique la forme de l'ar. class. chaykh. Étymol. et Hist. 1309 seic « chef de tribu chez les Arabes » (JOINVILLE, Hist. de Saint-Louis, éd. N. de Wailly 1906, p. 82, 84 et 110); 1568 schet (Le Roy, trad. des Politiques d'Aristote, I, 2, Commentaire ds HUG.); 1598 cheque (Premier livre de l'hist. de la nav. aux Indes orientales par les Hollandois, Amsterdam, f° 11 r° ds Fr. mod., t. 17, p. 133), formes isolées; 1631 cheik (ici au sens de « prêtre de la religion musulmane ») (J. ARMAND, Voyages d'Afrique..., Paris, p. 178 cité par Arveiller ds Mél. Dauzat, p. 25); 1676 scheik (ici au même sens) (TAVERNIER, Voyages, II, p. 40 ds DALG. t. 2, p. 430, s.v. xeque); 1725 sheik (C. LE BRUYN, Voyages, Rouen, 1725 ds Fr. mod., t. 14, p. 294), forme rare; 1798 cheick (Ac.), forme reprise en 1834 par LAMARTINE, Des Destinées de la poésie, p. 406 et entre 1865 et 1908 par COPPÉE, Poésies complètes, t. 2, p. 203, rare; 1838 cheikh (Ac. Compl. 1842). Empr. à l'ar. « vieillard » (FEW t. 19, p. 170a; LOK., n° 1775). Fréq. abs. littér. Cheikh : 277. Fréq. rel. littér. Cheikh : XIXe s. : a) 518, b) 881; XXe s. : a) 204, b) 140. Bbg. ARVEILLER (R.). Mots orientaux, notes lexicol. Méd. Dauzat (A.) 1951, p. 25. — LAMMENS 1890, pp. 86-87.

cheik, cheikh ou scheik [ʃɛk] n. m.
ÉTYM. 1631; cheque, 1598; schet, 1568; seic, 1309; arabe šǎyh « vieillard ».
tableau Mots français d'origine arabe.
1 Chez les Arabes, Homme respecté pour son grand âge, ses connaissances.
2 Chef de tribu (dans un pays arabe).
1 Ils jugèrent que mon domestique était le scheik.
Chateaubriand, Itinéraire…, II, 103.
2 Le cheik de la vallée vint nous visiter, s'excusant d'avoir été retenu (…) dans des pâturages éloignés où gîtaient ses brebis.
Loti, Jérusalem, III, p. 16.
HOM. Chèque.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cheik — ou scheik (chèyk, en une seule syllabe ; on l entend aussi prononcer chèk) s. m. Chef de tribu arabe. •   Ils jugèrent que mon domestique était le scheik, CHATEAUB. Itinér. II, 103. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Il avoient fait chevetain [capitaine] …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cheik — scheik …   Dictionnaire des rimes

  • cheik — ou CHEICK. s. mas. Chef de tribu chez les Arabes …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cheik — → jeque …   Diccionario panhispánico de dudas

  • cheik — obs. spelling of sheikh …   Useful english dictionary

  • Cheik — Cheikh Cet article possède un paronyme, voir : chèque. Religion …   Wikipédia en Français

  • Cheik Tioté — 2008 Spielerinformationen Voller Name Ismael Cheik Tioté Geburtstag 21. Juni 1986 Geburtsort …   Deutsch Wikipedia

  • Cheik Doukouré — est un scénariste, réalisateur et producteur de cinéma né en 1943 à Kankan, Guinée. Filmographie en tant qu acteur Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Cinéma 2007 : Africa… …   Wikipédia en Français

  • Cheik Keita — est un ancien footballeur international Ivoirien (9 Sélections) ayant évolué au Stade Rennais. Portail du football …   Wikipédia en Français

  • Cheik Tioté — Apodo Cheik Tioté Nacimiento 21 de julio de 1986 (25 años) Yamoussoukro, Costa de Marfil Nacionalidad …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”